BOUTIQUES PARIS et LYON OUVERTES - LIVRAISON ET RETOUR OFFERTS (FRANCE ET BELGIQUE) - PAIEMENT SECURISE ET 3X SANS FRAIS

0

Votre panier est vide

Test Produit Parka Laine numéro 1 de la Collection Iconique - 18/20 par Joe de Comme Un Camion

novembre 03, 2020

Test Produit  Parka Laine numéro 1 de la  Collection Iconique - 18/20 par Joe de Comme Un Camion

Article et photos extraits intégralement du site commeuncamion.com,
Premier blog français de mode masculine,

PARKA EN LAINE ANORALP NUMÉRO 1 ICONIQUE :TEST & AVIS
(Lien vers la veste testée)

 

"À l’énonciation de son nom, il y a des chances que cette marque vous rappelle des souvenirs. Et pour cause : c’est en 1972 qu’Anoralp voit le jour pour la première fois, période durant laquelle l’alpinisme a le vent en poupe. Elle s’adresse alors uniquement aux professionnels et est portée par l’expertise de René Desmaison, surnommé « l’alpiniste au 100 sommets ». De fait, la marque réalise des produits très techniques, destinés à la haute montagne. 10 ans après son lancement, Anoralp s’endort petit à petit. Il faudra attendre presque 50 ans avant que la marque ne refasse parler d’elle. Cette fois-ci, c’est Fabienne, belle-fille du créateur, qui est aux manettes. Gardant l’essence même d’Anoralp, à savoir des vestes légères et techniques, elle transpose son univers dans un style plus urbain. Voyons cela avec ce test du modèle « Numéro 1 Iconique », en laine Loro Piana :

 


Fiche technique

  • Modèle : Numéro 1 Iconique
  • Membrane : laine Loro Piana trois couches, label « Storm System »
  • Coutures : thermocollées
  • Coloris : gris anthracite chiné (existe en deux teintes)
  • Pressions et fermetures Éclair en métal (gamme YKK Excella)
  • Poches : 2 poches extérieures et 3 poches intérieures
  • Poignets : en laine mérinos
  • Spécificités : water repellant (traitement PFC Free), usine de fabrication certifiée Gore-Tex
  • Fabrication : Pologne


Présentation

Clairement, lorsqu’on se balade sur le site d’Anoralp ou que l’on parcourt ses différents réseaux sociaux, on constate assez rapidement qu’elle apporte à sa communication une attention toute particulière. Que ce soit les photos des fiches produit ou bien le lookbook, tout est fait pour mettre en avant les produits de la marque mais également son univers. Ce soucis du détail, on le retrouve également au niveau du packaging. Celui-ci n’est autre qu’une belle boîte en carton glacé blanche. Son couvercle soulevé, on tombe sur un joli papier de soie translucide floqué du logo de la marque ainsi qu’une jolie carte de bienvenue. Bien évidemment, la parka est impeccablement pliée à l’intérieur. C’est propre, élégant et efficace, que demander de plus !


Design

C’est donc une parka technique prévue pour la ville qu’Anoralp nous propose via cette Numéro 1 Iconique. Très épurée, elle s’apparente au premier regard à une parka traditionnelle : longueur standard, coupe classique, présence d’une capuche, etc. Mais très vite, quelque chose nous dit que c’est bien plus qu’une parka traditionnelle. Et ce « petit » détail n’est autre que la toile dans laquelle elle est réalisée : un drap de laine Loro Piana ! D’un gris anthracite profond (elle existe également dans un bleu marine chiné), la toile se pare de bandes réfléchissantes au niveau des coudes. Deux grandes poches plaquées viennent casser son uniformité sur ses pans avant et son zip est encadré de deux bandes, similaires à celles présentes sur les manches. La capuche, plutôt travaillée, possède une visière et un cordon afin de l’ajuster au mieux.


Conception

La Numéro 1 Iconique se présente donc comme une parka d’alpinisme conçue pour une utilisation urbaine. Concrètement, cela passe par plusieurs points, à commencer par celui de la toile. Ici, cette dernière est réalisée avec de la laine par l’un des tisseurs les plus reconnus : Loro Piana. Réputée pour ses laines d’exception, l’entreprise propose pour cette Anoralp un drap de laine particulièrement doux. Habillé d’un joli gris anthracite, il présente une teinte légèrement chinée du plus bel effet. Water repellant (c’est-à-dire imperméable, voire hydrofuge), cette toile est doublée d’une membrane technique accentuant cette spécificité.


Je le disais un peu plus haut dans l’article, Anoralp a vu le jour dans le monde de l’alpinisme. Et cet univers, on le retrouve avec la présence de certains détails de cette Numéro 1 Iconique, comme sa capuche par exemple. Découpée spécialement, elle est montée de sorte qu’elle soit le prolongement naturel de la parka. Ainsi, une fois la pièce fermée, notre visage peut facilement s’y engouffrer pour être protégé efficacement du vent. Sa partie supérieure est équipée d’une visière pour éviter d’être ébloui par le soleil mais aussi pour rester bien au sec. Enfin, on retrouve à l’arrière un cordon de serrage lui permettant de ne pas s’échapper et de rester bien en place.

En découvrant la pièce, je notais la présence de bandes grises situées au niveau des coudes mais suivant également la fermeture Éclair ou bien encadrant les poches. En plus d’être un détail esthétique, ces dernières ont en réalité un aspect pratique ! En effet, celles-ci sont réfléchissantes lorsqu’elles sont éclairées (pratique pour une sortie nocturne en toute sécurité). Parcourir la toile m’a fait m’arrêter sur les quelques coutures qui la composent. Clairement, je suis assez bluffé par la qualité de ces dernières, que ce soit la découpe ou même la régularité des points. On trouve même deux coutures dans le dos qui représentent par ailleurs le A de Anoralp. Un joli détail ! En examinant les poignets, je remarque deux autres détails très intéressants. Cette partie est isolée du reste de la parka, empêchant que la pluie ne puisse passer des mains, plus exposées, au reste du corps. Et les poignets sont réalisés en laine mérinos avec une finition bords-côtes. J’imagine le confort que cela doit procurer !

Une fois la pièce retournée, je m’affaire à ausculter sa partie intérieure. Et très rapidement, je constate que l’intégralité des coutures sont soudées. C’est sûr, cette parka prendra difficilement l’eau ! Je note d’ailleurs que deux des coutures (celles du dos qui forment un A stylisé) sont recouvertes d’une ganse orange. Et je retrouve cette teinte vive au niveau du cou, sur ce qui est ni plus ni moins qu’une attache. Ce choix de coloris n’est pas anodin. En effet, il était utilisé en alpinisme comme couleur de détresse et était le plus visible sur la neige. De plus, la parka est équipée de 3 poches très pratiques : une première à droite qui se referme via un bouton pression, une petite à gauche au niveau de la poitrine parfaitement adaptée pour accueillir un smartphone (si vous n’avez pas opté pour la version max) qui se referme avec un zip, et une dernière plus bas équipée d’un filet qui est un joli rappel de l’ADN de la marque et permet de mettre en lieu sûr son portefeuille par exemple. Une poche qui est à nouveau refermable via un zip.

Essayage

J’ai commandé la parka en 48 qui est la taille que je porte habituellement pour un manteau et une parka. Je l’ai tout d’abord essayée seule sur un pull. Elle est relativement ample mais elle peut tout à fait se porter ainsi. Selon moi, elle est surtout prévue pour être portée par dessus deux sous-couches. Je l’ai essayée avec la veste sans manche proposée également par Anoralp (cf. première photo dans la partie Design). La parka est alors parfaitement ajustée au niveau des épaules, validant définitivement ce choix de taille. Je recommande donc tout simplement de prendre sa taille habituelle.


Au niveau du style, cette « Numéro 1 » a évidemment un tempérament sportif que l’on amplifie en l’associant avec la veste sans-manches. Esthétiquement, les deux pièces fonctionnement parfaitement ensemble et assurent une protection contre le froid optimal. Les températures peuvent baisser, le vent se lever, on est relativement serein équipé ainsi ! Le point fort de ce modèle en laine Loro Piana est de pouvoir également jouer sur un autre registre en l’associant avec une chemise et un blazer. On peut alors par exemple se rendre au travail à vélo.

 

Avis

Il y a un an, on découvrait avec enthousiasme cette nouvelle collection. Séduits au premier abord, ce test qui nous a donné l’occasion de nous attarder sur chaque détail n’a fait que renforcer cette bonne première impression. J’aime particulièrement ce modèle qui associe l’ADN sportif de la marque à l’élégance d’un tissu en laine Loro Piana. Je le trouve esthétiquement très réussi ! Techniquement, la marque démontre un réel savoir-faire avec ce tissu 3 couches qui est à la fois, léger, respirant, résistant et offre une protection très efficace contre la pluie et le vent. Les finitions sont impeccables et au quotidien, la parka se révèle également très pratique grâce à ses multiples poches (dont 3 poches intérieures fermées). Cette « Numéro 1 » correspond vraiment à la parka idéale à porter en ville, où les changements de températures sont fréquents (je pense notamment au métro), et où l’on alterne bien souvent entre différents modes de transports. Cette recherche d’excellence a évidemment un prix, d’autant plus que la parka est entièrement fabriquée en Europe. Il faudra donc débourser 590€ pour s’offrir ses services.

DESIGN : 3.75 / 4

FINITIONS : 3.75 / 4

COUPE : 3.75 / 4

CONFORT : 3.75 / 4

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : 3/ 4

NOTE FINALE : 18 / 20
 

LES PLUS

  • Un tissu 3 couches léger et protecteur
  • L'élégance de la laine Loro Piana
  • Un montage de grande qualité
  • Une doublure amovible (vendue séparément)

LES MOINS

  • Un choix de couleur trop basiques ?  "

Le lien vers l'article

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.